Logiciel Scrum board, une méthode agile pour gestion de projet

L’une des particularités d’un projet qui passe à sa phase de réalisation, ce sont les imprévus qui poussent parfois l’équipe à revoir son planning et ses moyens. Mais le plus complexe, c’est que ces révisions en cours de route impactent les autres aspects de la réalisation. Par exemple, la révision du budget peut facilement amener à revoir la durée de travail, voire même la constitution de l’équipe. La question est donc de savoir comment s’y prendre pour que le travail se fasse dans les conditions les plus optimales ? C’est là qu’intervient le Scrum board, un logiciel dont nous allons parler dans cet article.


Un Scrum board c’est quoi ?

Le terme Scrum est un anglicisme issu du monde du sport, plus précisément du rugby. Cela signifie mêlée. Dans le cadre de la gestion d’un projet, un Scrum board est un tableau sur lequel sont définies toutes les tâches à accomplir. C’est une méthode dite « agile », qui s’oppose à la manière rigide avec laquelle les projets étaient gérés et exécutés.

Un logiciel Scrum apporte donc beaucoup plus de flexibilité dans la manière de piloter un projet. Mais encore faut-il savoir comment cela fonctionne et quels en sont les aspects les plus importants. Si vous cherchez un logiciel Scrum gratuit, vous pourrez en trouver dans la panoplie d’outils proposés par Bitrix24.

* Veuillez noter que les informations figurant sur cette page peuvent changer. Pour consulter les prix et les fonctionnalités en application, veuillez consulter la page de tarification de Bitrix24.

Comment fonctionne un Scrum board ?

Avant d’en arriver au fonctionnement d’un tableau Scrum, nous allons nous pencher sur les différents éléments qui le composent.

De façon basique, ce tableau est composé de trois colonnes : To Do, In Progress et Done. En français cela donnerait : À faire, En cours et Fait.

Pour explication, il s’agit pour le Scrum Master, c’est-à-dire celui qui édite le tableau, de définir les tâches à réaliser dans la colonne « To Do ». Si l’équipe est composée de plusieurs personnes comme c’est souvent le cas, il faudra attribuer ces tâches.

Lorsque la tâche est en cours d’exécution, elle est déplacée vers la colonne suivante, c’est-à-dire In Progress. Une fois terminée, elle passe dans la dernière colonne, Done.

Donc, un Scrum board fonctionne comme un tableau composé de cartes qu’il faut déplacer selon le Workflow (l’évolution du travail). Par contre, il faudra noter qu’en fonction des besoins du projet, le tableau pourra contenir plus de trois colonnes. Par exemple, on pourra ajouter une colonne « En cours de vérification ».

Quels sont les différents aspects d’un Scrum board ?

Vous savez déjà qu’un Scrum board est composé de trois colonnes dans sa forme basique. Mais ce n’est pas tout ce qu’il y a à savoir. En effet, il y a plusieurs autres aspects de son fonctionnement qu’il faut saisir.

  • Le User Story

Il s’agit de ce que l’on pourrait nommer en français, l’histoire de l’utilisateur. C’est sur celle-ci qu’est basée la liste des fonctionnalités à intégrer au produit final qui est au cœur du processus de travail. De façon plus succincte, une user story renseigne sur le nom, l’importance du produit, le temps nécessaire pour sa réalisation et elle peut parfois laisser place à une démo.
  • Le Product backlog

Dans le paragraphe précédent, nous avons mentionné que c’est sur le user story que se fondent les fonctionnalités du produit final. C’est cet ensemble que l’on nomme le product backlog. Il s’agit de la liste des différents aspects du produit : ses fonctionnalités, son skin et autres… Bref, le product backlog est une image avant-gardiste du produit à réaliser. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le product backlog est muable en fonction des besoins exprimés par la cible ou par le propriétaire du projet.

  • Le Sprint

Cette phase est celle dite de la réalisation du projet. Elle est composée de plusieurs sous parties, des itérations dont le terme le plus approprié est « Sprint ». Un « Sprint », qui court entre deux et quatre semaines, représente en fait le temps qu’il faut pour réaliser une étape du projet. Autrement dit, il faudra plusieurs sprints dans un Scrum board. Mais pour être plus pratique, il s’agira d’aller prendre les objectifs prioritaires du product backlog, puis de les organiser selon une chronologie dont l’exécution permettra d’obtenir le résultat escompté. On retient donc que l’ensemble représenté par tous les sprints est nommé le sprints backlog.

Quels sont les avantages d’un Scrum board ?

En utilisant la technique agile de gestion de projet dite Scrum :

  • Vous gardez une vue constante sur l’évolution des travaux.

  • Vous gérez au mieux votre équipe et vous arrivez à gagner en temps et en efficacité.

  • Il est facile d’apporter des modifications en cours de projet sans que cela n’impacte négativement l’exécution globale.

Quels sont les trois piliers d’un Scrum board ?

La transparence : elle consiste à permettre à tous les membres de l’équipe d’être au même niveau d’information. Cela facilite non seulement l’évolution mais aussi les prévisions.

L’inspection : ce pilier a pour avantage de permettre une vérification des objectifs de sprint. Cette vérification peut engendrer des mises à jour constantes lors des meeting reviews afin que les objectifs soient atteints dans la durée impartie pour leur réalisation.

L’adaptabilité : il s’agit des différents ajustements nécessaires à une réalisation sans encombre. Ceux-ci ont lieu au cours des différentes rencontres.

Nous portons à votre connaissance que Bitrix24 propose tous les outils dont vous pouvez avoir besoin pour organiser vos réunions en ligne.

Que faut-il retenir à propos d’un Scrum board ?

Puisqu’il s’agit d’un outil qui sera utilisé par tous les membres de l’équipe, il est indispensable que le Scrum board ne soit pas édité exclusivement par le Scrum Master. Idéalement, d’autres personnes doivent participer à son édition dans la mesure où il doit être compris de tous. En outre, un tel tableau conserve un caractère évolutif, c’est ce qui en fait un outil de gestion exceptionnel.

Il faut aussi savoir que le Scrum board est une technique de travail que l’on retrouve dans plusieurs logiciels Scrum en open source ou pas. Cela est la preuve incontestable que cette technique est très efficace pour gérer des projets. A ce propos, Bitrix24 vous permet de l’utiliser gratuitement depuis la collection de ses outils de gestion d’entreprise.

Le Helpdesk de Bitrix24 est disponible ici. Si vous souhaitez acheter des éditions auto-hébergées de Bitrix24, fournies avec API, CMS et code source, que vous pouvez facilement personnaliser et intégrer à d'autres outils, téléchargez la version d'essai ici.

Vous pourriez également aimer
Plus de 9 000 000 d'entreprises ont choisi Bitrix24